Kimono : le vêtement traditionnel japonais

Tenue privilégiée pour les grandes occasions ou juste pour le plaisir, le kimono est avant tout une fierté japonaise. Il s'agit d'un symbole de la culture du pays, très apprécié pour son élégance et l'allure qu'il donne durant les cérémonies officielles. Fluide, long, avec des manches amples, et maintenu par une ceinture, ce vêtement aux allures de robe se porte depuis la nuit des temps et continue d'être aussi plébiscité.

Qu'est-ce que kimono ? 

L'origine du kimono remonte au 7e siècle, époque durant laquelle la dynastie Tang exerçait son pouvoir sur le Japon. En cette période, la tenue était un vêtement de tous les jours. Avant d'avoir l’allure qu'il présente aujourd'hui, le kimono a beaucoup évolué.  Cette appellation est formée par deux expressions : « kiru » qui signifie « porter » et « mono » signifiant « chose ». Le tout voulant ainsi dire « chose que l’on porte ». 

A lire aussi : Le Volleyball : L'essor fulgurant d'un sport en pleine ascension en France

Le kimono se caractérise par une longue robe aux grandes manches tombantes et forme un T. Une fois que vous passez les bras dans les manches, il suffit de croiser les deux pans l'un sur l'autre pour fermer le kimono. Gardez tout de même que la partie gauche doit toujours rester devant celle de droite. Vous retrouverez d'ailleurs sur ce site de jolis modèles de kimono pour femmes aux designs variés. Généralement, le kimono est fait de matière noble telle que la soie. Mais il n'est toutefois pas rare de tomber sur des modèles en fibres végétales, en lin ou en coton.

Qui porte le kimono ?

Aussi bien arboré par les femmes que les hommes, le kimono est privilégié pour des occasions telles que les remises de diplôme, les mariages et les funérailles. Cette tenue peut également être parfaite pour célébrer le Nouvel An, se rendre à des activités artistiques traditionnelles et d'autres occasions spéciales. C'est le vêtement à absolument porter pour la cérémonie du thé, l’ikebana et lors des représentations artistiques. Par ailleurs, certains métiers exigent le port de kimono.

En parallèle : Pourquoi adopter une poussette double evalite duo pour votre enfant ?

Le modèle de kimono peut varier en fonction de celui qui le porte. En effet, le Furisode, caractérisé par de longues manches est le kimono souvent arboré par les femmes célibataires. On reconnaît les Geishas à leur long kimono doté d’une traine plus ou moins colorée, tandis que les mariés quant à eux portent des kimonos très typiques. Les hommes mariés enfilent un costume noir accompagné d'une jupe appelée hakama, le tout agrémenté d'une cravate blanche. Les femmes quant à elles portent un kimono blanc accompagné d'une coiffe imposante.

Quels accessoires spécifiques font partie du kimono ?

Plusieurs sont les éléments qui constituent le kimono. On retrouve d'abord le kimono lui-même qui est l'élément principal du costume. Sous ce dernier se porte le Nagajuban. Il y a ensuite un insert pour col appelé Eri-shin et la ceinture obi qui aide à maintenir tout en place. 

La ceinture obi est agrémentée par un obi-ita, un obi-makura et un obijime. Des éléments respectivement utilisés pour aplanir la surface de la ceinture, lui donner une forme désirée et sécuriser l'ensemble de la structure. Par ailleurs, le kimono est généralement accompagné d'un Tabi (chaussette blanche en coton) et d'un Jori (chaussures traditionnelles japonaises).

Catégorie de l'article :
Copyright 2024. Tous droits réservés